La connaissance est le Pouvoir, de sorte qu’il était toujours déjà… | Karl-Heinz Hänel

0
14

Symbole d’Istanbul © Copyright by Karl-Heinz Hänel – briefe@panoramo.de

Pourquoi ne pas nous avant l’Islam à craindre…

Weltgeschichtlich considéré, reste Erdogan probablement Éphémère et devient immobile et silencieux de la scène Mondiale disparaissent, ne va pas mieux, il peut être à l’Islam dans la communauté. Pourquoi j’ai fait cette Affirmation audacieuse dans l’Espace?

Lorsqu’il est important de Livres apparaissent, peut-être avec de nouvelles Connaissances, ils ont besoin d’un certain Soutien pour les une Attention particulière. Parfois avec l’Aide d’un provocateur Thèse.

De tel un important Ouvrage, j’ai appris par hasard, comme je le 28. Août 2017, dans Radio-Radio, une Interview avec le Dr Michael Fleur de son Livre, entendu.

Le Titre du Livre publié récemment dans Patmos maison d’édition: “l’Islam dans la Crise

L’Islam dans la Crise © Copyright Patmos Verlag

La Religionswissenschaftler le Dr Michael Blume, explique le Scénario de “l’Islam” à partir d’une Perspective surprenante, je n’interprète: qui ne sait pas écrire ou ailleurs, ne peut pas lire, culturel ou religieux oralement transmettre ou appris par moi-même. Et beaucoup de Gens avec la Croyance islamique et ne peuvent ni lire, ni écrire. Ce qui est bien avec le Temps, cette Foi?

Le dr Michael Fleur dans Deutschlandfunk-Interview
Nous avons eu en Europe, oui, la Situation, que pour en 1450, Gutenberg a inventé l’Imprimerie. Et elle s’est répandue très rapidement, c’est aussi parce que l’Europe est très fragmenté était et il n’était pas possible, cette Diffusion centre d’interdire.

1485, Martin Luther naît, juste les Couches, il y eut une Handelsdelegation, vu après Istanbul et questions de la Porte haute, si vous aussi dans l’Empire Ottoman, une presse d’Imprimerie pourrions établir. Nous devons imaginer, Istanbul, a été jusqu’à récemment encore chrétienne de Constantinople. Il a juste été conquise par les Turcs. Le Monde islamique était alors à l’Apogée de leur Puissance. Elle se répandit. Les Scribes ont dit au Sultan: en aucun Cas il doit le permettre, car alors oui après chacun à lire et à écrire. À lire et à écrire est responsable de l’Art, pour les Années a besoin et que peu Formés devraient être réservés.

Et par exemple, l’interdiction du Sultan Bayezid II de l’Imprimerie dans l’Empire Ottoman, et ce, pour les Lettres arabes, ce qui signifie aussi des Interdictions de Persan et Ottoman. Et le Résultat en fut qu’à l’époque de l’Empire Ottoman, en fait, reste stable.

Le dr Michael Fleur dans Deutschlandfunk-Interview: Donc, nous avons, en Europe, la Réforme, l’Église en train de s’écrouler, il n’y a Konfessionskriege, puis il y avait aussi des Lumières et de l’Humanisme, tandis qu’à l’inverse, dans le Monde islamique, il reste stable, mais il se développe pas. Au Début, on ne remarque même pas. Les Ottomans, dos, dos, via les Balkans, jusqu’aux portes de Vienne, mais de plus en plus, vous remarquerez que vous avez soudainement perdre les Batailles, que les Européens ont évolué.
Et à partir du 17./18. Au xviii siècle, il est alors seulement en arrière. (l’Islam)

le Livre offre l’Opportunité de la Crise de l’Islam et les Conflits entre les Cultures pour mieux comprendre…

L’ensemble de l’Interview sur le Site de l’Deutschlandfunk.de

Des traces de Constantinople © Copyright by Karl-Heinz Hänel – briefe@panoramo.de

Le Blog et plus par le Dr Michael Fleur